Vers une reconnaissance de la langue des signes française dans la Constitution ? / question écrite n° 37265 publiée au JO du 16.03.2021

J’ai la conviction que, pour les sourds-muets, la langue des signes constitue un facteur essentiel de sociabilisation et d’intégration dans notre société. C’est la raison pour laquelle j’estime qu’il faut aller encore plus loin pour la préservation, sauvegarde et diffusion de cette langue, en l’inscrivant dans notre Constitution. Tel est l’objet de la Question Ecrite que j’ai posée au Gouvernement (n°37265 publiée au JO du 16.03.2021) et dont voici le texte :

Pierre Cabaré / Député de la Haute-Garonne

Recommended Posts