Une lycéenne écrit à Pierre Cabaré ce qu’elle attend de la politique / publié le 20.07.2021

Début juillet 2021, une élève d’un lycée situé dans la circonscription dont je suis l’élu, est venue à ma Permanence de Blagnac faire un stage de découverte de la politique, pendant une semaine. A l’issue de son stage, je lui ai demandé de m’écrire ce qu’elle attendait de la politique. Voici l’intégralité du texte de sa réponse, dont j’ai apprécié la franchise et les défis qu’elle lance à tous les acteurs de la politique :

« J’attends des politiciens, et de la politique en général, une meilleure représentation des Français. J’ai une très forte impression qu’une grande partie de la population française n’est pas représentée : entre les étudiants précaires, les retraités qui pour la plupart n’ont même pas de quoi vivre décemment, ou encore la diversité sociale qui semble être oubliée, étant généralisée, bourrée de préjugés, et ainsi négligée. J’attends de la politique un moyen de mettre en avant la diversité de la société française dans toute sa splendeur, car tous les Français, de tous milieux, toutes origines, rendent la France plus belle.
Seulement, de nombreux politiciens de certains partis extrémistes gâche ma vision de la politique en rabattant à tout va dans les médias des valeurs ignobles, rabaissant sans cesse une partie de la population qui est aujourd’hui négligée et mise à l’écart. Et ce, en mettant en avant des sujets que je ne considère pas comme dignes d’intérêt comparés à d’autres, et qui sont ainsi donc inutiles. Nous avons par exemple le débat interminable pour l’autorisation ou non du port de la burqa, d’un bout de tissu n’étant porté qu’en raison de pudeur mais évidemment, ce n’est pas pris en compte. On parle de liberté de culte, de liberté de pouvoir s’habiller comme on le souhaite mais il n’en est rien, c’est soit trop court, soit trop long.
On a également une surmédiatisation de la politique anti-migratoire qui n’apporte à mes yeux que de la haine de l’autre, basée notamment sur des propos infondés et haineux.

Ces sujets, qui n’ont rien de constructif, viennent occulter des sujets importants qui eux, devraient être traités plus sérieusement, comme le réchauffement climatique qui, comme on le sait, atteint un point de non-retour, ou encore la montée de la violence étatique dans certains pays à l’égard d’une partie de la population (le génocide ouïghour, la persécution des Musulmans en Inde, le conflit israélo-palestinien, etc.).

Ces aspects de la politique qui pour moi, n’aident en rien le peuple, devraient changer en justement priorisant l’utilité, l’union, et la fraternité du peuple et des informations qu’on leur adresse en prenant soin notamment de leur faire valoir des valeurs fraternelles qui, elles, ne divisent pas le peuple mais qui, au contraire, l’unifie. »

Pierre Cabaré / Député de la Haute-Garonne

Recommended Posts