Soutenu(e)s par Pierre Cabaré, les sages-femmes ont obtenu des avancées significatives / publié le 21.05.2021

Le 20 mai 2021, l’ONSSF (Organisation Nationale Syndicale des Sages-Femmes) m’a adressé le courriel ci-dessous pour me remercier du soutien que j’ai apporté à la cause des sages-femmes. J’ai voté la « loi RIST » qui simplifie le parcours des femmes que les sages-femmes prennent en charge, et j’ai écrit au Ministre de la Santé pour lui faire part de la détresse de ces professionnel(le)s de santé. Je suis satisfait de ces récentes avancées, tout en restant vigilant sur le chemin qui reste à parcourir pour rattraper le temps perdu. Voici le texte intégral de ce courriel :

« Monsieur le Député,

Depuis l’été dernier, vous avez accepté de rencontrer des sages-femmes, vous les avez écouté(e)s, conseillé(e)s, soutenu(e)s dans vos écrits, vos prises de parole et dans vos votes.

Elles (ils) ont pu vous décrire le malaise ressenti par la profession dans ses différents modes d’exercices, sur l’ensemble du territoire français et leur inquiétude pour la bonne prise en charge des femmes et des nouveau-nés.

Elles (ils) ont exprimé leur ressenti local, les difficultés qu’elles (ils) rencontrent dans leurs différents modes d’exercices au quotidien. 

C’est ce malaise que notre syndicat dénonce sur le plan national.

La loi “Rist” est venue apporter une bouffée d’oxygène à notre pratique en simplifiant le parcours des femmes que nous prenons en charge. Nous vous remercions de l’avoir votée.

Mais notre lutte n’est pas terminée.

Depuis de trop nombreuses années, vous le savez, les sages-femmes sont en quête de reconnaissance et de moyens pour mieux exercer leur art : moyens en termes d’effectifs, de moyens économiques, de communication sur leurs compétences.

Suite aux journées de mobilisation de la profession, que vous avez soutenues, un rapport de l’IGAS a été commandé et est attendu avec impatience par les sages-femmes.

Nous espérons que ses conclusions confirmeront nos attentes, que les propositions qui y seront faites iront dans le sens d’une conformité avec la Code de Santé Publique et que le Ministre des solidarités et de la santé ordonnera leur mise en application dans les meilleurs délais.

Vous l’aurez compris, nous aurons encore besoin de votre aide pour nous aider à améliorer la prise en charge des femmes, des couples et des enfants au travers de l’amélioration des conditions d’exercice des sages-femmes.

 Merci pour votre soutien, merci pour votre confiance, merci pour votre écoute.

Veuillez agréer nos sentiments respectueux,

Camille Dumortier,
Présidente »

Pierre Cabaré / Député de la Haute-Garonne

Recommended Posts