M. Pierre Cabaré interroge M. le Ministre de l’intérieur sur les heures supplémentaires accumulées par les agents des forces de l’ordre. Les forces de l’ordre expriment des inquiétudes sur la démarche qui a été engagée, alors que certains agents cumulent plus de 1.300 heures supplémentaires. A ce stade, il est prévu que le stock d’heures supplémentaires accumulées soit résorbé par leur paiement, en fonction des crédits disponibles. Ce paiement est bien accueilli par les forces de l’ordre mais certains agents préféreraient pouvoir récupérer les heures supplémentaires plutôt qu’elles leurs soient payées. Cette demande est légitime. Les forces de l’ordre sont pleinement mobilisées dans des conditions souvent pénibles, notamment pendant la crise des « gilets jaunes » ou lors des attentats qui ont régulièrement frappé notre sol. Elles sont soumises à une forte pression psychologique : certains manifestants ne dissimulent plus leur haine et vont jusqu’à scander « suicidez-vous » aux policiers et aux gendarmes. Dans ce contexte, laisser la possibilité aux agents des FDO de récupérer leurs heures supplémentaires pour se reposer et passer du temps avec leurs familles dont ils sont régulièrement séparés serait apprécié. Monsieur Pierre Cabaré souhaite donc savoir si Monsieur le Ministre de l’Intérieur est favorable à cette option.

Pierre Cabaré / Député de la Haute-Garonne