Pierre Cabaré : « Grâce à la mobilisation engagée par le Gouvernement, 55000 Ukrainiens ont déjà été accueillis en France «  / publié le 15.04.2022

Vendredi 15 avril 2022, le Ministère des Solidarités et de la Santé m’a communiqué un point d’avancement sur les résultats de la mobilisation engagée par le Gouvernement en faveur des réfugiés ukrainiens, et les chiffres parlent d’eux-mêmes. Même si tout n’est pas parfait, nous pouvons être fiers de ce formidable élan de solidarité qui a permis d’accueillir en 1 mois 55 000 personnes… Voici de façon détaillée ce qui a été rendu possible :

« Afin d’aider les Ukrainiens réfugiés dans notre pays à accéder au logement, une fois passée la phase de l’hébergement d’urgence, le Gouvernement a décidé de leur ouvrir droit, d’une part à l’aide personnalisée au logement majorée du complément familial, d’autre part à des prestations familiales d’entretien.

Les ouvertures de droit pourront intervenir à compter du mois suivant où toutes les conditions sont remplies. Les caisses d’allocations familiales (CAF), en lien avec les Préfectures, sont pleinement mobilisées pour permettre une prompte prise en charge. Il s’agit d’une mesure exceptionnelle, liée à la durée de la protection temporaire dont bénéficient les personnes déplacées d’Ukraine.

Plus de 55 000 Ukrainiens, surtout des femmes et des enfants, ont été accueillis en France depuis le début de l’invasion russe de leur pays le 24 février 2022. Plus de 41 000 d’entre eux bénéficient d’ores et déjà de la protection temporaire.

Grâce à un exceptionnel élan de solidarité nationale, à l’engagement du milieu associatif, des collectivités locales et des services de l’Etat, tous les déplacés d’Ukraine ont pu bénéficier d’un premier hébergement à leur arrivée en France. Il s’agit de faciliter désormais leur accès à un logement plus durable.

Alors que les services de Pôle emploi favorisent l’accès à l’emploi et à des formations, plus de 11 000 enfants ukrainiens ont été accueillis dans des écoles françaises. De même, l’accueil en crèches est gratuit pour les plus jeunes.

Enfin, l’assurance maladie a déployé des dispositifs d’accompagnement à l’accès aux droits pour permettre la prise en charge immédiate des frais de santé de ces familles.

Solidaire de l’Ukraine, la France continuera, comme ses partenaires européens, d’offrir le meilleur accueil aux familles qui fuient les combats et qui ont fait le choix de trouver refuge sur notre sol. »

Pierre Cabaré, Député de Haute-Garonne

Recommended Posts