Pierre Cabaré encourage vivement les commerçants à participer massivement à la consultation citoyenne les concernant / publié le 25.10.2021

Le 21 octobre 2021, M. Bruno Le Maire (Ministre de l’Economie, des Finances et de la Relance) et M. Alain Griset (Ministre Chargé des PME) ont publié le calendrier des Assises du Commerce, avec 2 phases principales : du 22 octobre au 19 novembre, une consultation citoyenne sur le thème « des commerces de demain à réinventer », puis 3 semaines d’assises à partir du 1er décembre. J’invite donc tous les commerçants de Haute-Garonne à participer massivement à la consultation préalable pour donner leurs avis et suggestions, car les Assises qui suivront ne seront riches et concrètes que si les acteurs du terrain se sont exprimés en amont ! Voici le texte d’annonce de ce plan de réflexion en faveur du commerce, mis en oeuvre par le Gouvernement :

« Bruno Le Maire, Ministre de l’Economie, des Finances et de le Relance, et Alain Griset, Ministre délégué chargé des Petites et Moyennes Entreprises, annoncent le lancement des Assises du Commerce le 1er décembre pour une durée de trois semaines à Bercy, avec la contribution des Ministères de la Transition écologique, du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion et le Ministère de la Cohésion des Territoires et des Relations avec les Collectivités Territoriales.
Une consultation citoyenne est lancée à l’adresse noscommerces.make.org jusqu’au 19 novembre. Elle permettra aux internautes, qu’ils soient consommateurs ou commerçants de réagir et de partager leur propositions à la problématique « Comment inventer ensemble les commerces de demain ?« . Les résultats de cette consultation seront intégrés aux réflexions des Assises du Commerce.
Les Assises du Commerce visent à rassembler l’ensemble des acteurs du commerce, petits ou grands, de centre-ville ou de périphérie, physiques comme numériques, qui représentent plus de 500 000 entreprises et 2 millions d’emplois. Elles permettront de définir collectivement une vision stratégique afin de répondre aux 4 principaux défis que le secteur doit relever :

  • Comment adapter le commerce aux nouveaux modes de consommation ? Seront notamment abordés les enjeux de la diversification des attentes des consommateurs, l’essor des solutions numériques, la progression des préoccupations environnementales et sociétales et la compétition sur les prix et les promotions.
  • Comment préserver et développer le commerce dans les territoires ? Des solutions seront identifiées pour soutenir le commerce de proximité, répondre aux besoins d’un développement logistique efficient et moderniser les grands commerces sans artificialisation des sols.
  • Comment renforcer l’équité entre les acteurs et leur compétitivité ? Il s’agira de définir des conditions équitables de concurrence et d’identifier des solutions de financement pour accompagner la transition numérique et environnementale des entreprises.
  • Comment favoriser l’emploi dans le commerce ? L’enjeu est de répondre aux risques de destruction d’emplois liés aux changements de modèles économiques et d’identifier les pistes de formation des salariés du commerce comme des indépendants.

Pour répondre à ces défis, des chefs d’entreprise, des organisations professionnelles et syndicales, des élus locaux et parlementaires, des universitaires et des associations de consommateurs – tous ceux qui font et pensent le commerce – travailleront ensemble pour partager leur constat et formuler des solutions opérationnelles afin d’adapter le commerce aux enjeux de demain. »

Pierre Cabaré, Député de Haute-Garonne

Recommended Posts