Pierre Cabaré demande l’annulation de la redevance audiovisuelle 2021 pour les hôteliers et restaurateurs / publié le 31.03.2021

Le 29 mars 2021, j’ai adressé un courrier aux Ministres Bruno Le Maire (Economie, Finances et Relance), Alain Griset (PME) et Jean-Baptiste Lemoyne (Tourisme) pour leur demander d’annuler la redevance audiovisuelle 2021 pour les entreprises des secteurs de l’hôtellerie, de la restauration et des loisirs nocturnes. Cette demande fait suite aux récents échanges que j’ai eus avec M. Frédéric Michel, Président de l’Union des Métiers et des Industries Hôtelières de la Haute-Garonne (UMIH 31). En effet, le montant à payer pour cette redevance est pratiquement identique à celui du soutien qu’ils reçoivent via le Fonds de Solidarité, ce qui réduit à néant l’objectif initial de soutien ! Sans compter qu’avec des taux de remplissage des hôtels aux alentours de 15%, on ne peut pas dire que les téléviseurs soient beaucoup utilisés… Voici le texte de la lettre adressée à chacun des 3 ministres et cosignée par 80 parlementaires :

« Monsieur le Ministre,

            La crise sanitaire que nous traversons depuis plus d’un an a nécessité, au fil des mois, la mise en place par le Gouvernement de divers dispositifs exceptionnels pour soutenir les entreprises, et plus particulièrement celles du secteur de l’hôtellerie et de la restauration.

            J’ai rencontré récemment M. MICHEL, Président de la branche hôtellerie de l’Union des Métiers et des Industries Hôtelières (UMIH) de la Haute-Garonne, qui est conscient de l’ampleur des mesures de soutien, mais qui, en tant qu’exploitant hôtelier lui-même, mesure aussi tous les jours les difficultés auxquelles ses collègues et lui-même doivent faire face.

            Nous arrivons à grands pas au mois d’avril, et avec lui, au paiement de la contribution 2021 à l’audiovisuel public : M. MICHEL souhaiterait vivement que le scénario 2020 ne se reproduise pas, et que les hôteliers soient entendus. En effet, pour un hôtel qui doit s’acquitter d’une contribution pour chaque télévision présente dans son établissement, ou pour un bar avec quelques écrans soumis au tarif majoré (tarif normal x 4), cela représente une charge de plusieurs milliers d’euros (ex. : 3 877 € pour un hôtel de 40 chambres, 1 490 € pour un café avec 3 écrans).

            Concrètement, si nous prenons le cas de l’hôtel de M. MICHEL : avec 12 chambres et 15 télévisions, cela représente une charge de 1449€. En 2020, il a donc perçu 1500€ du Trésor Public au titre du Fonds de Solidarité le 27 juillet, alors qu’il venait de reverser à ce même Trésor Public la somme de 1449 € le 24 juillet, au titre de la redevance à l’audiovisuel public.

            Cette situation absurde vécue en 2020 l’est d’autant plus qu’elle met le doigt sur une situation injuste à l’heure où leurs établissements, lorsqu’ils sont ouverts, ont un taux d’occupation moyen de 15%. Depuis des années, leur secteur d’activité honore toutes ses échéances, face à une concurrence croissante de l’économie dite collaborative. Mais combien l’Etat perçoit-il de redevances à l’audiovisuel public de la part des 2,5 millions de logements présents sur les sites de réservation en ligne de type Airbnb ?

            C’est la raison pour laquelle nous vous demandons, Monsieur le Ministre, de bien vouloir étudier la possibilité d’annuler, à titre exceptionnel, la contribution 2021 à l’audiovisuel public, pour les entreprises des domaines de la restauration, de l’hôtellerie et des loisirs nocturnes, en sachant qu’il reste moins d’un mois avant son acquittement.

            Nous vous prions d’agréer Monsieur le Ministre, l’expression de nos salutations respectueuses. »

 

Liste des 80 Parlementaires cosignataires du courrier :

ASSEMBLEE NATIONALE

Pierre Cabaré – M. Jean-Félix Acquaviva – M. Pascal Bois – M. Guy Bricout – M. Pierre-Yves Bournazel – M. Fabrice Brun – Mme Carole Bureau-Bonnard – M. Jacques Cattin – Mme Danièle Cazarian – M. Paul Christophe – M. Jean-Charles Colas-Roy – Mme Marguerite Deprez-Audebert – Mme Béatrice Descamps – M. Julien Dive – Mme Jeanine Dubié – M. Olivier Falorni – Mme Agnès Firmin Le Bodo – M. Nicolas Forissier – M. Philippe Huppé – M. François Jolivet – Bruno Joncour – Mme Sandrine Josso – M. Hubert Julien-Laferrière – M. Jean-Luc Lagleize – M. Mohamed Laqhila – Mme Patricia Lemoine – Mme Marie-France Lorho – M. Jacques Maire – M. Didier Martin s M. Nicolas Meizonnet – Mme Emmanuelle Ménard – M. Thierry Michels – Mme Claire O’Petit – M. Bertrand Pancher – Mme Maud Petit – Mme Béatrice Piron – M. Richard Ramos – M. Jean-Luc Reitzer – Mme Laëtitia Romeiro Dias – Mme Maina Sage – M. Jean-Marie Sermier – M. Dominique da Silva – Mme Sira Sylla – Mme Jennifer de Temmerman – Mme Agnès Thill – Mme Alice Thourot – Mme Frédérique Tuffnell – Mme Isabelle Valentin – Mme Laurence Vanceunebrock – Mme Michèle de Vaucouleurs – Mme Annie Vidal – M. Jean-Luc Warsmann – Mme Martine Wonner – M. Michel Zumkeller.

SÉNAT

Serge Babary – Mme Martine Berthet – M. Hussein Bourgi – M. Daniel Chasseing – M. Alain Chatillon – Mme Nathalie Delattre – M. Yves Détraigne – Mme Nicole Duranton – M. Bernard Fournier – M. Jean Hingray – M. Alain Joyandet – M. Jean-François Longeot – M. Pierre Louault – M. Didier Mandelli – M. Franck Ménonville – M. Alain Milon – M. Jean-Pierre Moga – Mme Sylviane Noël – Mme Vanina Paoli-Gagin – M. Stéphane Ravier – M. Jean-Claude Réquier – Mme Denise Saint-Pé – M. Stéphane Sautarel – Mme Patricia Schillinger – Mme Nadia Sollogoub – M. Dany Wattebled.

Pierre Cabaré / Député de la Haute-Garonne

Recommended Posts