Pierre Cabaré cosigne une lettre demandant à Bruno Le Maire de ne pas pénaliser les entreprises qui remboursent leur prêt par anticipation / publié le 18.02.2021

Le 17 février 2021, j’ai cosigné une lettre dont l’auteur est mon collègue Jean-Philippe Ardouin (Député de Charente-Maritime) adressée à Bruno Le Maire, Ministre de l’Economie, des Finances et de la Relance, afin que les entreprises ayant, au plus fort de la crise sanitaire, contracté un Prêt Garanti par l’Etat (PGE), mais qui, aujourd’hui, seraient en mesure de le rembourser par anticipation, ne subissent pas de demande « d’indemnité exceptionnelle » de la part de leur banque, comme on a pu le voir ici et là ces derniers temps, et qui va à l’encontre de l’esprit de solidarité ayant présidé à la mise en place des PGE. Voici le texte de cette lettre :

Pierre Cabaré / Député de la Haute-Garonne

Recommended Posts