Pierre Cabaré cosigne un courrier de soutien à l’événementiel adressé à Bruno Le Maire / publié le 23.09.2021

Le 15 septembre 2021, j’ai cosigné un courrier que ma collègue Députée Corinne Vignon a adressé à Bruno Le Maire, Ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance, dont l’objectif est d’alerter une nouvelle fois le ministre sur la relance très lente et difficile d’un secteur d’activité particulièrement touché par la pandémie : celui des congrès, salons, foires, expositions et de l’évènementiel. Il y a urgence à étudier des mesures exceptionnelles en faveur de ce secteur, comme l’ont fait nos voisins allemands ou italiens (cf. tableaux ci-dessous). Ce secteur d’activité étant fortement internationalisé, l’image et le rayonnement de la France, sans oublier l’emploi, sont au coeur des enjeux du redémarrage des entreprises concernées. Voici le texte intégral de ce courrier :

« Monsieur le Ministre,

Nous souhaitons attirer votre attention sur les vives inquiétudes des entreprises françaises du secteur des foires, salons, congrès et événements.

Lors d’une audition dans le cadre de la mission d’information parlementaire sur les effets du Covid-19 sur la filière de l’événementiel, les professionnels nous ont alertés sur les aides validées par la Commission Européenne à l’intention du secteur de l’événementiel allemand et italien. Ils souhaitent que les entreprises françaises puissent bénéficier de mécanismes de soutien similaires.

Il est essentiel de prendre en compte les préoccupations de ces professionnels, déjà lourdement impactés par la crise. Ils nous ont également fait part de leurs propositions qui pourraient être intégrées dans le plan de relance.

Une aide par subvention directe ou par incitation fiscale des sociétés participant à un salon, congrès ou foire à hauteur de 50% du coût de location de l’espace, pourrait être envisagée. Concernant les événements d’entreprises, un soutien à hauteur de 25% du coût de location des espaces pourrait constituer une des solutions afin de soutenir l’activité du secteur. Ces mesures seraient applicables pour la seule année 2022.

Vous le savez, toutes les sociétés gérant des lieux d’accueil ont vu leur situation financière se dégrader très significativement depuis le début de cette crise, obérant ainsi leur capacité d’investissement dans l’amélioration des centres de congrès et d’expositions.

En conséquence, il semble important que l’Etat soutienne leur politique d’investissement ? les acteurs du secteur proposent notamment qu’un mécanisme de fonds spécifique à l’investissement soit mis en place dont la gestion serait attribuée à la Caisse des Dépôts ou à une autre institution adaptée.

Enfin, un plan de promotion des salons internationaux en France pourrait être envisagé afin d’accompagner pleinement ces professionnels, et ainsi sauver des emplois et redynamiser notre économie.

Nous vous prions de trouver en pièce jointe à ce courrier une analyse des mesures de soutien à la filière validées par la Commission Européenne pour l’Allemagne et l’Italie.

Nous le répétons, le soutien de l’Etat est nécessaire et doit se poursuivre. Aussi, nous vous serions reconnaissants de bien vouloir faire examiner les propositions de ces professionnels afin de répondre à leurs attentes.

En vous remerciant par avance de la bienveillante attention que vous accorderez à cette lettre, et pour la suite que vous lui réservez, nous vous prions de bien vouloir agréer, Monsieur le Ministre, l’expression de notre haute considération. »

Les députés cosignataires du courrier :

Corinne Vignon (Haute Garonne) – Damien Adam (Seine Maritime) – Julien Borowczyk (Loire) Claire Bouchet (Hautes Alpes) – Pascale Boyer (Hautes-Alpes) – Anne Brugnera (Rhône) – Stéphane Buchou (Vendée) – Carole Bureau-Bonnard (Oise) – Pierre Cabaré (Haute Garonne) – Danièle Cazarian (Rhône) – Philippe Chalumeau (Indre & Loire) – Fabienne Colboc (Indre & Loire) – David Corceiro (Val d’Oise) – François CormierBouligeon (Cher) – Yolaine de Courson (Côte d’Or) – Olivier Damaisin (Lot & Garonne) – Stella Dupont (Maine & Loire) – Pascale Fontenel-Personne (Sarthe) – Bruno Fuchs (Haut Rhin) – Carole Grandjean (Meurthe & Moselle) – Yannick Haury (Loire Atlantique) – Anissa Khedher (Rhône) – Jean-Christophe Lagarde (Seine Saint Denis) – Jean-Luc Lagleize (Haute Garonne) – Marion Lenne (Haute Savoie) – Lise Magnier (Marne) – Florence Morlighem (Nord) – Philippe Naillet (Ile de la Réunion) – Véronique Riotton (Haute-Savoie) – Mireille Robert (Aude) – Thomas Rudigoz (Rhône) – Sira Sylla (Seine Maritime) – Alice Thourot (Drôme) – Alain Tourret (Calvados) – Laurence Vanceunebrock (Allier) – Annie Vidal (Seine Maritime) – Hélène Zannier (Moselle) – Michel Zumkeller (Territoire de Belfort)

Pierre Cabaré / Député de Haute-Garonne

Recommended Posts