Pierre Cabaré apprécie l’évolution vers plus de proximité du réseau des Finances Publiques de Haute-Garonne / publié le 22.10.2021

Le 12 octobre 2021, la direction régionale des finances publiques m’a informé d’une évolution majeure concernant le réseau des bureaux des finances publiques en Haute-Garonne : accroître la proximité géographique avec les citoyens, afin d’améliorer les réponses à leurs attentes. Ayant toujours fait de la proximité un axe majeur de mon mandat, je ne peux que souscrire à une telle évolution, même si elle a sans doute généré des perturbations inévitables pour les agents, au niveau des lieux ou méthodes de travail. Voici le texte intégral d’explication de cette nouvelle étape :

« Au service des citoyens :

Depuis 2020, 19 accueils de proximité sont d’ores et déjà opérationnels : un lieu où il est possible d’échanger avec un agent des Finances Publiques pour l’ensemble des questions concernant son dossier fiscal. Dans les premiers mois de 2022, 9 accueils supplémentaires vont être mis en place dans des communes du département. Les accueils permettent de recevoir les usagers, au plus près de leur domicile, en toute
confidentialité pour traiter tous les sujets concernant leurs impôts et donc leur épargner un déplacement parfois long et compliqué.
A titre d’exemple, un usager habitant à Blajan pourra être reçu et pris en charge juste à côté, à Boulogne, à moins de 10 min en voiture, et n’aura pas à se déplacer jusqu’au Service des Impôts des particuliers de Saint-Gaudens qui nécessite près de 30 min de trajet. De même, un habitant de Bonrepos-sur-Aussonnelle pourra se rendre en moins de 10 min à la mairie de Saint-Lys où est installé l’accueil de proximité. Auparavant, il lui aurait fallu une demi-heure pour rejoindre le SIP de Muret.
L’objectif est de faciliter la vie quotidienne des usagers, être en proximité et limiter les déplacements. Ainsi, au-delà des démarches fiscales, l’usager peut aussi traiter de questions tenant au paiement d’amendes et de produits locaux.
Tous ces lieux s’ajoutent donc aux services des finances publiques qui sont déjà installés sur le territoire du département (Services des impôts des particuliers et services de gestion comptable pour les collectivités locales, ces deux types de service assurant également un accueil sur toutes les questions des usagers).

En 2022, la Direction des finances publiques de la Haute-Garonne sera ainsi présente avec ses agents, dans 34 communes du département.
Cette proximité est également renforcée par les nouvelles possibilités de paiements en numéraire puisque la direction régionale des finances publiques a établi avec le réseau des buralistes une convention permettant aux usagers de disposer de davantage de lieux de paiement, au plus près de chez eux.
Au 15 septembre 2021 : en Haute-Garonne, 126 buralistes répartis dans 72 communes, ont adhéré à ce dispositif, permettant ainsi à un usager de régler près de chez lui et avec des horaires d’accès plus larges (en espèce mais aussi par carte bleue), la plupart des sommes dues au Trésor (impôts, amendes, factures émises par les collectivités locales pour l’eau ou la cantine par exemple).

Au service des collectivités locales :

L’adaptation du réseau des finances publiques s’inscrit aussi dans un renforcement du service aux collectivités locales. Des cadres de la direction régionale des finances publiques, les conseillers aux décideurs locaux, seront progressivement positionnés comme interlocuteurs dédiés des collectivités pour apporter avis et conseil auprès des élus sur l’ensemble des questions budgétaires, financières, comptables et
fiscales dont peuvent avoir besoin ces collectivités. A l’horizon 2023, ce sont 10 conseillers qui seront en poste pour apporter leur expertise au profit de toutes les communes et intercommunalités du département.
En s’organisant ainsi, la direction régionale des finances publiques entend accroître son efficacité au service des collectivités sur
l’ensemble du territoire. »

Pierre Cabaré, Député de Haute-Garonne

Recommended Posts