Information des consommateurs : à améliorer pour les produits vendus en vrac / question écrite 33298 publiée au JO du 27.10.2020

Texte de la Question Ecrite au Gouvernement n°33298 publiée au JO du 27.10.2020 :

M. le Député Pierre Cabaré attire l’attention de M. Julien Denormandie, Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, sur l’absence d’information dispensée aux consommateurs, lors de l’achat de produits vendus en vrac. Dans les grandes surfaces, dans les magasins spécialisés, les rayons de vente en vrac se sont multipliés. On peut saluer l’enjeu écologique de ne plus vendre des aliments avec des emballages superflus. On peut regretter cependant le manque d’information que ce type de vente entraîne pour ces nouveaux consommateurs. En effet, si les aliments vendus en vrac présentent une notification des allergènes qu’ils contiennent, on peut constater que, dans de nombreuses enseignes, il n’est fait mention nulle part de l’ajout de sel, par exemple, sur des fruits secs consommés.

En outre, le consommateur apprécierait d’être aussi bien informé sur la composition des produits secs vendus en vrac, comme par exemple les pâtes, que sur la valeur nutritionnelle des aliments et leurs origines que l’on cherche en vain. Enfin, il est regrettable que la date limite de consommation ou que la date de durabilité minimale, n’apparaissent pas. Pourtant, ces informations sont capitales pour les consommateurs et pour leur santé. Le manque de date limite de consommation est une information incontournable pour des magasins qui luttent contre le gaspillage alimentaire.

M. le Député Pierre Cabaré souhaite savoir si M. Julien Denormandie, Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, serait favorable à la possibilité de faire figurer les dates de consommation, l’origine et les composants des produits vendus en vrac ?

Pierre Cabaré / Député de la Haute-Garonne

Recommended Posts