INAUGURATION DE LAA HALLE DE LA MACHINE : UNE ÉCURIE DE MACHINES VIVANTES (source https://www.toulouse.fr/web/cultures/-/la-halle-de-la-machine)
Un minotaure, une araignée géante et des centaines d’autres créatures insolites… À partir du 9 novembre 2018, c’est un véritable bestiaire fantastique que le public sera amené à découvrir dans la Halle de La Machine. Ce nouvel établissement culturel se déploiera au cœur du quartier Toulouse Aerospace, à Montaudran, et formera, avec l’Envol des pionniers et les Jardins de la ligne, le nouveau pôle culturel de la Piste des géants.

Une espace en constante mutation

La compagnie La Machine a pendant longtemps eu son siège social à l’Usine, à Tournefeuille. Bien que désormais installée à Nantes, elle fait son grand retour dans la métropole toulousaine en posant ses -énormes- valises sur la Piste des géants, et plus précisément dans la Halle de La Machine.

Jusqu’à présent, les machines créées par la compagnie pour ses différents spectacles à travers le monde étaient ensuite stockées dans des containers, à l’abri des regards. Désormais, elles prendront vie à l’année dans ce nouveau lieu culturel d’envergure. En fonction des besoins des spectacles, elles seront amenées à repartir un temps, pour faire place à d’autres, ce qui fera de ce lieu un espace en constante mutation avec une scénographie régulièrement nouvelle.

Une écurie de machines vivantes

Loin d’être un simple musée de machines statiques, la Halle de La Machine se veut être un espace de vie. Des comédiens-machinistes, appelés « les véritables machinistes » feront prendre vie à toutes ces créatures, contant pour chacune sa légende, son histoire.
Le Minotaure est la pièce maîtresse de cette collection, l’emblème de la Halle de La Machine. Tous les jours, il pourra arpenter l’ancienne piste de l’Aéropostale avec 50 personnes dans son temple pour un voyage d’environ 30 minutes. À ses côtés, la grande araignée déploiera ses pattes pour l’accompagner avec, sur son dos, une dizaine de personnes.

Un lieu de vie

Une programmation culturelle viendra également rythmer la vie de la Halle avec des temps forts, des ateliers de médiations, des conférences ou encore des projections. Il y aura également un bar-restaurant (accessible de l’intérieur comme de l’extérieur) et une boutique.

Le Gardien du temple

Du 1er au 4 novembre 2018, un spectacle hors norme s’est déroulé dans les rues de Toulouse : Le Gardien du temple. Cet opéra urbain inédit et en exclusivité mondial a mis en scène le Minotaure, une machine monumentale conçu spécialement pour la ville de Toulouse et qui a réinterprété, aux côtés d’une araignée géante, le mythe d’Ariane.