La fusée Ariane 5 a été lancée mercredi depuis Kourou en Guyane française, avec à son bord quatre satellites destinés au système de navigation européen Galileo.

J’ai assisté au tir depuis le centre spatial de Kourou avec la commissaire européenne Elzbieta Bienkowska, la ministre française de la Recherche Frédérique Vidal et le secrétaire d’Etat à la transition écologique Sébastien Lecornu.

Le système de géolocalisation européen, qui comportera à terme trente satellites, sera totalement déployé et opérationnel en 2021.

Le tir a eu lieu à 08h25 heure de Kourou (13h25 heure de Paris, 11h25 GMT). La durée de la mission est de 3 heures 56 minutes et 54 secondes.  Ariane 5 est chargée de placer ces satellites – d’une masse de 718 kg chacun – sur une orbite circulaire à près de 23.000 km d’altitude.