Covid-19 : du 16 au 22 déc, du mieux et du moins bien dans notre région / publié le 23.12.2020

Les 7 derniers jours (du 16 au 22 déc) confirment le recul de la pandémie amorcé depuis le début du reconfinement, en Occitanie comme en Haute-Garonne, mais ce recul est encore loin d’avoir la force qu’on pouvait espérer du reconfinement, surtout si compare les données actuelles à celles enregistrées en 1ère quinzaine de sept, juste avant le démarrage de cette 2e vague :

  • en Occitanie : on voit que le nbre de cas positifs détectés ces 7 derniers jours, reste à un niveau très supérieur (+100%) par rapport à celui du 1er sept, juste avant le démarrage de la 2e vague.
  • en Occitanie : ces 7 derniers jours, la seule vraie bonne nouvelle, c’est que le taux de tests positifs détectés par rapport au total des tests réalisés, a été ramené à 3,5%. Pour la 1ère fois depuis 4 mois, ce taux repasse en-dessous de la valeur enregistrée le 1er sept (3,9%),
  • en Occitanie : le nbre de personnes hospitalisées à un instant t, a certes baissé de 176 cas par rapport au chiffre enregistré 2 semaines plus tôt, mais il reste 7 fois plus élevé que celui relevé le 1er sept,
  • idem en Haute-Garonne : le nbre de personnes hospitalisées à un instant t, a augmenté de 5 cas seulement par rapport au chiffre enregistré 2 semaines plus tôt, mais il reste plus de 4 fois plus élevé (+452%) que celui relevé le 1er sept,
  • la progression du nombre de décès survenus ces 14 derniers jours continue à être moins forte qu’il y a un mois, mais cette progression reste quand même 1 fois et demi plus importante en Occitanie et 5 fois plus importante en Haute-Garonne, par rapport aux progressions constatées lors de la 1ère quinzaine de sept.

On voit donc que, même si ce reconfinement produit des résultats tangibles, ils ne sont pas encore de nature à enrayer cette 2e vague. On ne le dira jamais assez : les restrictions actuelles, qui prennent tout leur sens aujourd’hui car elles ont été décidées par anticipation, restent le meilleur rempart contre le brassage des populations, et donc contre le risque de se contaminer les uns les autres. Il faut tenir bon, et rester dis-ci-pli-nés. Je compte sur vous !

Pierre Cabaré / Député de la Haute-Garonne

Recommended Posts