Communiqué – Marche du 27 janvier : position de La République En Marche !

24 janvier 2019 – La République En Marche n’appellera pas à manifester le 27 janvier mais redoublera d’efforts pour assurer la réussite du débat.

 

La “marche républicaine des libertés” qui se tiendra le 27 janvier 2019 à l’initiative de deux collectifs citoyens, vise à défendre nos institutions et notre démocratie, après des semaines de manifestations ayant parfois donné lieu à des scènes de violence intolérables. La République En Marche est sensible à cette initiative et partage les valeurs qu’elle défend. A l’instar des organisateurs de la marche, le mouvement condamne sans réserve les atteintes graves dont nos forces de l’ordre et notre République ont fait l’objet. Nous les distinguons aussi de colères, parfois légitimes, qui se sont exprimées dans la rue.

Face à celles-ci, plusieurs choix s’offrent à nous. Nous faisons celui du dialogue et de l’apaisement.

C’est tout l’objet du Grand Débat National, lancé par le Président de la République. Une semaine après son lancement, près de 600 réunions sont déjà programmées à travers la France, dont près de la moitié à l’initiative de citoyens. Cet exercice inédit doit nous permettre de dépasser nos divisions et de nous réunir.

La réussite de ce Grand Débat est notre priorité. Une occasion unique nous est donnée d’écrire une nouvelle page de notre histoire, ensemble. C’est pourquoi, tout en respectant la liberté de chacun de s’y rendre, La République En Marche n’appellera pas à manifester le 27 janvier mais redoublera d’efforts pour assurer la réussite du débat.

« Je partage les valeurs portées par les organisateurs de ce mouvement et comprends le besoin d’exprimer son refus de la violence et de défendre notre République. Nous sommes nombreux à le ressentir. En tant que Délégué général de la première force politique de notre pays, mon rôle n’est pas d’apporter de la confusion. Appeler à manifester dimanche aurait pour conséquence d’encourager la logique du “camp contre camp”. Je souhaite que La République En Marche et ses adhérents consacrent toute leur énergie au service de la réussite du Grand Débat. Nous avons là une opportunité unique de soutenir notre démocratie, de nous rassembler et de construire notre avenir ensemble. Notre position sera toujours celle du rassemblement des Français » a déclaré Stanislas Guerini, Délégué général de La République En Marche.

L’équipe de La République En Marche