Communiqué – Candidatures aux européennes : LaREM lance un appel aux femmes

13 novembre 2018 – LaREM a ouvert un appel à candidatures dans le cadre des élections européennes qui se tiendront le 26 mai 2019. Seules 24% d’entre elles sont féminines. LaREM lance donc un appel aux femmes !

La République En Marche ! a ouvert le 26 septembre 2018 dernier un appel à candidatures dans le cadre des élections européennes qui se tiendront le 26 mai 2019. Or à quelques jours de la clôture des candidatures à l’investiture (fixée initialement au 15/11), seules 24% d’entre elles sont féminines.

Cela n’est malheureusement pas surprenant : quasiment tous les mouvements politiques constatent un engagement moindre des femmes par rapport aux hommes ; mais ce n’est pas une fatalité, bien au contraire. En janvier 2017, Emmanuel Macron avait déjà dû lancer un appel aux femmes, constatant que seules 15% des candidatures à l’investiture LaREM pour les législatives étaient féminines. Cet appel avait permis d’investir 50% de femmes, dans des circonscriptions gagnables et en juin 2017 d’avoir pour la première fois dans la Ve République un groupe parlementaire quasi paritaire à l’Assemblée nationale, avec 48% de députées.

C’est pourquoi, dans le cadre des européennes, LaREM renouvelle cet appel aux femmes par le biais d’une vidéo diffusée sur ses réseaux sociaux et d’un mail d’appel à candidature envoyé à tous nos adhérents, mettant en scène ces femmes députées nouvellement élues, issues pour la plupart de la société civile, trois secrétaires d’État et la ministre chargée des Affaires Européennes, Nathalie Loiseau. Elles recommandent ainsi aux femmes de « dépasser l’autocensure », « d’arrêter d’hésiter », de s’engager pour transformer le projet européen.

Afin de laisser aux candidates potentielles le temps de répondre à cet appel, nous avons décidé d’étendre la période de candidatures jusqu’au 19/11, minuit, soit la veille de la première réunion de la première Commission Nationale d’Investiture, que présidera Jean-Marc Borello.

Pour Jean-Marc Borello, président de la Commission Nationale d’Investiture de LaREM pour les européennes : « Au coeur de la promesse initiale de La République En Marche, il y a cette volonté de renouveler la vie politique, par les pratiques mais aussi par les profils. Il faut que nos élus reflètent davantage la réalité de la société française et il faut que plus de femmes osent et puissent s’engager. »

Ce que confirme Philippe Grangeon, Délégué général par intérim : « Une des grandes missions de notre mouvement est justement de briser les freins à l’engagement et notamment à l’engagement des femmes. Nous ne nous résignons pas. Nous devons réussir aux européennes ce que nous avons réussi aux législatives. »

Pour rappel, la liste LaREM pour les européennes répondra à 5 principes que sont l’engagement à siéger effectivement au Parlement européen, la parité, le renouvellement (une part importante de candidats seront issus de la société civile), la probité et le pluralisme avec un équilibre entre différentes sensibilités et une meilleure représentation des territoires français.