La performance réelle des masques est facilement améliorable ! / publié le 20.01.2020

Le 20 janvier 2021, j’ai reçu un courrier de M. Jean-Paul Saint Marc, que je remercie d’avoir attiré mon attention sur la performance réelle de certains types de masques de protection contre la Covid-19, et les moyens d’en améliorer facilement l’efficacité. En voici le contenu :

« Avec l’annonce de craintes accrues sur la pandémie, je me permets ce mail qui, je pense, vous informera (de façon technique).

Il ne faut pas se laisser tromper sur l’annonce du pouvoir filtrant de tel ou tel masque, ce n’est pas suffisant pour comprendre.
Sur un exemple : le fameux FFP2 bien porté garantit moins de 8% de FUITES ==> divise les risques par plus de 12,5.

Or son pouvoir filtrant est souvent annoncé de 94% (pour des particules de 0,6 µm), ce qui signifie des FUITES de 2% au maximum car il colle bien au visage.
Certains pensent aujourd’hui à l’imposer…
Or, le masque le plus courant est le CHIRURGICAL, ce que l’on observe dans vos assemblées.
Si on s’informe vraiment, on apprend qu’il divise les risques par moins de 2, à plus forte raison mal porté (sur le bout du nez, insuffisamment serré ==> l’individu le remonte toute les 2 mn, etc).

Son principal défaut ce sont les FUITES sur le POURTOUR du masque…

Je me permets donc de vous exposer comment améliorer un masque chirurgical (ce qui vaut aussi pour d’autres masques, pour les améliorer ou savoir en faire le choix, voire à les fabriquer correctement).
Donc, en plus de positionner le masque sur le HAUT du nez en modelant bien la barrette métal :
– de chaque côté du masque, éliminer le bâillement en regroupant les trois plis par une agrafe,
– pour les petits visages, tendre les élastiques par un nœud les raccourcissant.
Le menton sera lui même plus serré.
Je ne saurais vous dire quel est alors son pouvoir protecteur, mais sûrement plus de 2 !
Cela ne coûte pas cher de faire ces transformations.

Le masque prend alors une forme légèrement pyramidale.

Cordialement.

Jean-Paul Saint Marc »

Et voici la réponse que j’ai adressée le jour même, mercredi 20 janvier 2021, à M. Saint Marc  :

« Monsieur,
Merci pour votre courriel. Je l’ai lu attentivement et je pense même que je vais le publier sur mon site.
Bonne journée. Bien cordialement.

Pierre Cabaré / Député de la Haute-Garonne »

Pierre Cabaré / Député de la Haute-Garonne

Recommended Posts